Des ordinateurs portables en bois …

… Seulement la coque !

A l’occasion de la semaine du développement durable, un retour sur deux initiatives de constructeur d’ordinateurs portables. Entre engagement réel et surf sur la vague verte  (ou green washing 😉 ).

asus u6v bamboo

asus u6v bamboo

ASUS U6V Bamboo

T’as le look coco !
« Série Bamboo : inspirée par la nature, créée pour vous accompagner avec style » comme dit la pub.
L’Ecobook du fabricant taiwanais Asus possède une coque composée de lamelles de bambou, matériau dont l’avantage est d’être facile à travailler, résistant, abondant et … peu coûteux. A noter (pub gratuite) que la FNAC  (notamment)  le propose sur son site web pour ceux que ça intéresse. 

L’Ecobook a été conçu pour être recyclable et économe en énergie. Asus a numéroté chaque pièce de l’ordinateur afin de faciliter le démontage et le remplacement des pièces défaillantes plutôt que la machine entière.

En savoir plus sur les portables écologique Asus.

 Green IT, label vert de FujitsuFujitsu, membre du groupement de constructeurs informatiques et éditeurs de logiciels engagées dans la développement de technologies efficientes en énergie « the green grid™ » a lancé fin 2008 son propre label vert le « Green IT label » assorti de 1 à 3 étoiles en fonction de critères environnementaux spécifiques (détaillés ici).

jujitsu woodshellPour revenir au bois, Fujitsu avait présenté le Woodshell dans le cadre du  « Japan Design 2008 – Innovation – «  exposition qui s’était tenue de 16 to 20 à Milan lors du Salone Internazionale del Mobile et un portable dont la coque est fabriquée avec 30% de bio-plastique.

Ces initiatives ne doivent pas faire oublier que selon le rapport sur les Technologies de l’information/communication (TIC) et le développement durable la consommation électrique en France des TIC représente 13% de la consommation totale du pays.

Par ailleurs sur le million de tonnes de produits électriques et électroniques mis sur le marché en France en 2007, seulement 157.000 tonnes ont été récupérées (dont pour les TIC 24.000 tonnes), loin des 250.000 tonnes préconisées par la directive européenne DEEE (Déchets d’équipements électriques et électroniques). Le reste finit ailleurs … comme ici en Chine . Le classement annuel de Greenpeace des fabriquants de matériels TIC en fonction de leur engagement écologique nous montre que le chemin est long pour faire évoluer les pratiques.

codes 2D : l’iphone voit flou

qrcode-datamatrixIl y a quelques temps j’avais parlé des codes 2D présents sur les panneaux publicitaires.

La théorie est simple on photographie un code barre 2D (datamatrix, QR Code, flashcode, …) avec un logiciel ad hoc sur téléphone mobile et l’application décode l’image et nous connecte vers un site web ou affiche du contenu.

Dans la pratique il faut souvent s’y reprendre à plusieurs foispour arriver à prendre une photo nette et exploitable par le reader de code 2D . J’ai essayé plusieurs logiciels sur iphone : Barcode, 2D Sense et iDecode. Des trois le plus pratique est Barcode qui décode les QR Code et les Datamatrix. Il possède une fonction zoom qui permet de sélectionner la partie de l’image à interpréter et son analyse se fait assez rapidement contrairement à 2D Sense. Il s’accomode aussi des photos pas trop bien cadrées et légèrement floues.

Alors  ? Codes 2D : l’iphone voit flou. La faute à qui ? semble-t-il à l’autofocus.  clarifi

Griffin apporte une solution avec son Griffin Clarifi un étui de protection pour iphone qui intègre une lentille zoom mobile pour prendre des photos nettes de près.

e-Citizen nouvelle place de marché bio et éthique

e-citizen la plaec de marché bio et éthique

e-citizen la place de marché bio et éthique

L’ouverture officielle de la place de marché éthique aura lieu demain jeudi 26 mars … En attendant, je vous invite à découvrir en avant-première la bêta du site : www.e-citizen.com.

e-Citizen se définit comme le « Facebook de l’achat vert ». Le site propose une sélection de marques de produits biologiques ou équitables dans les domaines de la mode, des cosmétiques, de la maison, de l’épicerie fine et des loisirs culturels. Pour parfaire sa démarche éthique, le site reverse 5% du montant des achats et sans aucun surcoût pour le client, à l’association de son choix.

L’internaute en mal d’inspiration peut naviguer parmi les listes de souhaits (wishlist) des membres et se faire guider par les recommandations des acheteurs. Il peut partager ses coups de cœur avec la communauté et poser des questions aux membres ayant déjà acheté un produit qui l’intéresse.

Le site propose différents moyens d’expression ouverts aux membres : un agenda, un blog, un espace news (le mag) et une web TV .

Le site compte aujourd’hui 22 marques partenaires et s’est associé à plusieurs grands noms du secteur caritatif : Aides, la Chaîne de l’espoir, Handicap International, PlaNet Finance, Planète Urgence et le WWF.

Branche USB


Vous connaissiez la clé USB grise, rouge, blanche … au format carte de crédit, en forme de nounours ou de voiture.

Découvrez la clé USB en bois d’arbre 😉 !

La société E-dkado spécialisée dans la fabrication de clés USB publicitaires vient de sortir la clé USB en branche d’arbre. Une idée de reconversion pour la filère sylvicole qui a bien souffert de la tempête Klaus du 24 janvier 2009 ?

Demain, le livre numérique : usages, économie, droit d’auteur. Quelles perspectives ?

Comme je l’annonçais précédemment, Bruno Patino, directeur de France Culture, est intervenu mercredi 11 mars à Bordeaux, au colloque organisé par l’AEC et de l’Arpel sur les conclusions du rapport sur « le livre numérique ».

A cette occasion l’AEC l’a interviewé et a mis en ligne ses réponses sur 3 aspects clés du livre numériques :  les usages ,

 le prix 

et les droits d’auteurs

Son intervention fait écho à l’analyse très intéressante faite par  Olivier Bomsel dans son essai “Gratuit ! Du déploiement de l’économie numérique” et au débat actuel autours de la loi HADOPI.

Un dossier et le compte-rendu détaillé du colloque du 11 mars 2009 sont consultables ici.

Racontez des histoires !

storytelling« Les Mini-Génies » la très intéressante collection d’ouvrages de marketing à prix et format réduits éditée par « Le Génie des Glaciers » s’est enrichie d’un nouveau titre « Storytelling », écrit par Djamchid Assadi, professeur et chercheur au Groupe ESC Dijon Bourgogne .

Le « storytelling » qui signifie littéralement raconter une histoire en anglais est l’art de transmettre des idées, de convaincre et séduire par le pouvoir des histoires. Il consiste à jouer sur le registre des émotions pour gagner l’intérêt et atteindre la raison.

Aujourd’hui le « storytelling » s’impose dans toutes les sphères de la société : de la politique au marketing en passant par le management, cet ouvrage nous explique comment.

HADOPI non merci !

Hadopi non merci ! 😦

HADOPI - Le Net en France : black-out

Consultez le dossier de SVM Mag sur la loi HADOPI qui veut réprimer le téléchargement illégal et le piratage en déployant un dispositif de « riposte graduée » inapproprié et dangereux.