Conférence « Numérisation de l’économie et économie numérique Entre destruction et création de valeurs »

L’AEC organise Vendredi 4 décembre 2009 dans le cadre de la 1ère Chaire des Civilisations Numériques une conférence-débat intitulée « Numérisation de l’économie et économie numérique : Entre destruction et création de valeurs »

Avec

  • Philippe Lemoine, co-président du Groupe des Galeries Lafayette, président du groupe Laser, membre de la CNIL, président du Comité économie numérique du MEDEF, président du Réseau Echangeur et de la Fing.
  • Stéphane Hugon, sociologue, chercheur au Centre d’Etudes sur l’Actuel et le Quotidien, Université Sorbonne Paris V, directeur associé de la société d’études Eranos.

L’économie du numérique, s’inscrit aujourd’hui fermement dans l’économie mondiale et locale. Elle concerne tous les pans de l’activité économique et s’y insinue rapidement. Elle induit une « numérisation » en marche de l’économie qui questionne fortement la pérennité et la définition des modèles d’affaires.

L’économie numérique, si elle est caractérisée par une propension croissante à l’expérimentation,à l’innovation et des services fortement plébiscités et délocalisés dans l’immatériel, ne révèle pas pour autant de business models pérennes.

Toujours est-il que ce double mouvement « économie du numérique » et « numérisation de l’économie » influence, prolonge ou menace les modes de production et de consommation traditionnels dans la majeure partie des secteurs d’activité et des territoires.

Cette économie numérisée est d’ores et déjà porteuses de nouvelles valeurs tant ajoutées que destructrices dans le domaine des services.

Publicités

Conférence Débat « Que nous apprennent les sciences cognitives sur notre capacité à coopérer à gérer les conflits d’intérêts ? »

6 Novembre 2009
10h00-12h00
Amphithéatre D de l’ENSEiRB-Matmeca
Avenue du Docteur Albert Schweitzer
33600 Pessac

Des travaux récents en sciences cognitives mais également en anthrologie et en histoire montrent que nous avons non pas une mais deux façons de penser. Nous utilisons plutôt bien la première qui nous permet de construire un discours rationnel. Mais le second mode de pensée, qui nous permet de prendre en compte différents points de vue ou encore de trouver des sorties aux conflits d’intérêts est la plupart du temps bien moins maîtrisé…

Conférence-débat par Jean-Michel Cornu, Directeur scientifique de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING).

avec la participation de :

  • Michel Eimer – Délégué Régional au Nouvelles Technologies (CRA).
  • Laurent-Pierre Gilliard – Directeur général adjoint de Aquitaine Europe Communication (AEC).
  • Bernard Claverie – Directeur de l’Ecole Nationale Supérieure de Cognitique (ENSC).

Une manifestation organisée conjointement par AEC, l’ENSC, l’ISCC Aquitaine, et le Conseil Régional Aquitaine. Contact information : Isabelle Sese – ENSC – Bordeaux – 05 57 57 92 98

Inscription gratuite : isabelle.sese@ensc.fr

En savoir plus :

Les réseaux sociaux investissent massivement l’Internet mobile

Google, Yahoo, Microsoft MSN, Youtube, MySpace, Facebook, Bebo, LinkedIn, Slideshare, Flickr, Twitter (au travers d’applications tierses y compris le petit malin http://twitterforiphone.com/), Box.net, Skype, WordPress … C’est une tendance de fond : les principaux sites de réseaux sociaux ou d’applications collaboratives investissent massivement l’Internet mobile portés par le phénomène iphone et plus largement les smartphones maintenant largement disponibles associés aux forfaits internet mobile illimité.

Les gourous l’avaient prédit : 2009 sera l’année de l’Internet Mobile.

Web 2.0 dans les entreprises européennes : du retard à l’allumage

2 études réalisées à 3 ans d’intervalle se font écho : Adobe a récemment chargé Forrester Consulting de réaliser une étude pour mieux comprendre le mode de collaboration des employés au sein des entreprises européennes. 3 000 personnes ont été interrogées en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Suède, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni sur leurs besoins, leurs habitudes, les outils utilisés, leurs préoccupations et leurs attentes en matière d’interaction avec les autres .

Pour Adobe : Les entreprises européennes doivent repenser leurs méthodes de collaboration car les outils actuels ne répondent pas aux besoins des professionnels en entreprise.

L’analyse du Journal du net : Dans un monde du collaboratif où blogs/wikis et réseaux sociaux sont sur toutes les bouches, la circulation d’informations par courriels et pièces jointes est tout sauf obsolète.

En 2006 Microsoft avait parrainé un livre blanc intitulé « Petit Précis d’Efficacité Collective« . Réalisé en partenariat avec l’ACFCI, Grenoble école de management, la FING … il était déjà très instructif sur le retard culturel / structurel / générationnel des entreprises.

J’en retiens une citation choc : « Le collaboratif est d’abord une culture. Collaborer nécessite un investissement. Dans un univers où le temps et la culture collaborative sont deux grands quasi-absents, vouloir régler le problème de la performance de l’entreprise seulement par de la technologie est un contre sens. » Commentaire sur la Question 35 “Que vous manque-t-il pour être plus efficace avec les autres dans votre Travail?”

La courbe d’apprentissage sera longue et parler de web 2.0 n’a pour de nombreuses personnes aucun sens (notamment dans le milieu professionnel). Notre propre lecture de ses études peut nous donner des pistes pour aborder de façon très pragmatiques les attentes des entreprises tout en poursuivant l’effort pour faire évoluer leur culture. Le contexte de crise économique risque néanmoins d’exacerber le repli vers des solutions rustiques mais qui fonctionnent.

Demain, le livre numérique : usages, économie, droit d’auteur. Quelles perspectives ?

Comme je l’annonçais précédemment, Bruno Patino, directeur de France Culture, est intervenu mercredi 11 mars à Bordeaux, au colloque organisé par l’AEC et de l’Arpel sur les conclusions du rapport sur « le livre numérique ».

A cette occasion l’AEC l’a interviewé et a mis en ligne ses réponses sur 3 aspects clés du livre numériques :  les usages ,

 le prix 

et les droits d’auteurs

Son intervention fait écho à l’analyse très intéressante faite par  Olivier Bomsel dans son essai “Gratuit ! Du déploiement de l’économie numérique” et au débat actuel autours de la loi HADOPI.

Un dossier et le compte-rendu détaillé du colloque du 11 mars 2009 sont consultables ici.

HADOPI non merci !

Hadopi non merci ! 😦

HADOPI - Le Net en France : black-out

Consultez le dossier de SVM Mag sur la loi HADOPI qui veut réprimer le téléchargement illégal et le piratage en déployant un dispositif de « riposte graduée » inapproprié et dangereux.

Fake blog pour Jacques Attali

Suite à son article sur le blog de l’Express.fr où il prend partie contre le projet de loi sur la « création sur internet«  dite HADOPI et dénonce une « loi scandaleuse et ridicule » Jacques Attali a déclenché une violente polémique. Alors que ce dernier répond aujourd’hui à ses détracteurs, un fake blog (faux blog) portant son nom a vu le jour qui promet sous 30 jours la diffusion intégrale de tous ses ouvrages  :

http://attaligratuit.wordpress.com/

Un peu trop gros pour être vrai. C’est la page « A  propos  » qui tourne vraiment à la farce.